Mois: octobre 2013

du Quoi au Pour Quoi

Publié le

imagesCA3HE07Z

 

Très bon article à lire, intitulé : La Marque, cet avatar qu’il faut tuer, qui explique en quelques mots que, je cite : « Le courage [c’est] d’amener les « marques » à redevenir des « entreprises » ».

Ce qui nous intéresse dans cet article c’est la réflexion sur l’idée qu’une marque définit le « Quoi » mais si l’entreprise se confond à sa marque sans s’interroger également sur le « Pour Quoi » de sa communication en général, on en arrive aux dérives décrites dans l’article.

Le Pour Quoi, c’est le sens de la mission du Communication Empowerment.

 

Paru dans le Cercle des Echos – Communication d’entreprise : les organisations au défi de s’adapter à la complexité

Publié le

Just Say It - Isabelle JAHN

Comment faire dans la communication d’entreprise quand les frontières entre interne/externe sont devenues floues ?

 La communication ne se décide plus en interne, elle se fait en cohésion et en temps réel avec le terrain ; et surtout elle n’est plus au service d’une image qui prend l’eau à la moindre crise, mais au service d’une crédibilité qu’il s’agit de construire jour après jour…

http://lecercle.lesechos.fr/entrepreneur/marketing-communication/221182373/communication-dentreprise-defi-adapter-a-complexite

« On meurt sous l’information et on court après la communication ! »

Publié le Mis à jour le

imagesCAD0ZFH1

C’est tellement d’actualité et tellement en lien avec nos déclarations sur ce Web !

Conférence à écouter sans attendre !

Lors d’une conférence organisée le 21

février 2013 par l’école de communication SciencesCom et l’agence Gulfstream, « la communication dans 20 ans »,  Dominique Wolton commente qu’au-delà des valeurs d’émancipation qu’ont apporté les outils de communication (droit de s’exprimer, droit de s’informer librement, etc.), la véritable question qui se posent pour les professionnels de la communication du XXIes est d’apprendre à créer la relation. La relation, selon Dominique Wolton, c’est « informer, négocier, cohabiter ». Les communicants doivent devenir des « agents de la cohabitation ». Dans la communication le plus simple dit-il c’est l’outil, le plus compliqué c’est l’humain. Les professionnels doivent développer des talents d’intuition, de psychologie et de diplomatie. Enfin idée clé : communication c’est autre chose que de la manipulation. C’est faire coexister ensemble !

Le Réseau Social d’Entreprise: le nouvel intranet interactif ?

Publié le Mis à jour le

imagesCA3HE07Z

Voilà un point de vue à méditer sur la dynamique créée par les Réseaux Sociaux d’Entreprise (RSE), pour plus de partage, de relations, de créativité.

Notre point de vue : pas sur que l’outil crée toujours la fonction, car créer de la relation passe aussi par de la cohabitation, de la confrontation positive et de l’ajustement. Derrière son écran, on gère les choses de manière bien différente. En revanche plus le partage de connaissances est facile et agile dans les entreprises, plus il permet des remontées d’information utiles, le partage d’expérience et l’intégration des nouveaux arrivants. La mobilisation et l’engagement, ce sont encore d’autres choses qui se forgent au delà des outils.